Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cours de manga à Toulouse!

Blog des cours de manga de l'association Toulouse Midi-Pyrénées Japon proposé par Nicolas Rivière mangaka.En savoir plus:http://atmpj.fr/coursdemanga

Publié le par Cours de manga Toulouse
Publié dans : #manga, #leiji matsumoto, #albator, #angouleme 2013

Leiji Matsumoto, le créateur d'Albator, une série culte des années 1980, était l'invité exceptionnel du Festival d'Angoulême.

Décidément, la nostalgie était à l'honneur cette année au Festival d'Angoulême. Outre les expositions consacrées à Uderzo, en cette année où Astérix poursuivra désormais son existence sous la plume de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, et à l'univers de Disney (le légendaire dessinateur de Picsou, Don Rosa, est d'ailleurs présent à Angoulême), la madeleine s'adresse aussi aux trentenaires.

Outre Les mystérieuses cités d'or, c'est une autre star des années 1980 qui était à l'honneur en Charente. Leiji Matsumoto, le créateur d'Albator, est l'invité exceptionnel du Festival. Et comme souvent avec les Japonais, il faut se méfier des clichés. D'abord parce que Matsumoto, s'il est bien sûr connu et reconnu dans le monde entier comme le père du plus fameux corsaire de l'espace, qui a bercé les après-midi télévisuelles de générations d'adolescent(e)s, est un créateur d'univers à la richesse inouïe, dont à peine 5 % de la production a été publiée en France. Ravi d'être à Angoulême, Matsumoto rappelle ainsi son enfance dans le dénuement extrême, notamment après la guerre, alors que son père, pilote dans l'armée, avait été licencié à la suite de la défaite et forcé à une reconversion dans des travaux manuels qui suffisaient à peine à nourrir sa famille.

Commenter cet article