Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cours de manga à Toulouse!

Blog des cours de manga de l'association Toulouse Midi-Pyrénées Japon proposé par Nicolas Rivière mangaka.En savoir plus:http://atmpj.fr/coursdemanga

Publié le par Cours de manga Toulouse
Publié dans : #manga, #tablette numerique, #bd

L'offre d'albums de bande dessinée à télécharger se multiplie. Les professionnels - Amazon, Google, Apple ou la Fnac - parient sur l'envol des ventes cette année.
Publicité

La mayonnaise numérique commence à prendre sérieusement sur le marché de la bande dessinée. Ces jours-ci, la plupart des plates-formes généralistes de téléchargement (Amazon, Apple, Fnac, Google) intègrent les albums d' Astérix à leurs offres et, fin juin, juste avant le Japan Expo, le site spécialisé Izneo proposera à ses clients des mangas. Deux signes qui laissent espérer que les ventes numériques décollent à partir de cet été.

«La BD dispose de deux atouts majeurs dans l'univers numérique: c'est le seul genre littéraire transgénérationnel et ses lecteurs, qui sont très éclectiques dans leurs choix, forment une véritable communauté, souligne Claude de Saint-Vincent, DG de Média-Participations (Dargaud, Dupuis, Le Lombard) et président d'Izneo. Son succès dans le digital dépend maintenant de l'offre. Or celle-ci devient très large.» L'arrivée des mangas sur Izneo pourrait être un déclic. Les BD japonaises, qui représentent environ un tiers du chiffre d'affaires du marché de la BD (410 millions d'euros au total l'an dernier), vont doper les ventes, même si cette niche de marché est de loin la plus piratée.

La suite de l'article sur Le Figaro.

Commenter cet article